Voyagez autrement ! Voilà la promesse de la route des châteaux et jardins de Provence. Initiée par des châtelains rassemblés autour d’une belle amitié, cette route vous dévoile des monuments à l’histoire rocambolesque. Qu’ils ne restent plus que des vestiges où qu’ils soient encore habités, ces châteaux et jardins ont chacun une histoire passionnante à vous raconter et des secrets à vous transmettre. Féru de patrimoine, suivez le chemin des sites historiques les plus impressionnants du Sud Luberon !

55 km pour découvrir 7 châteaux du Luberon

Au départ de Lourmarin, suivez le chemin en bleu sur la carte ci-dessous pour découvrir l’ensemble des villages où se nichent les châteaux du Sud Luberon. Laissez-vous guider à travers cette suggestion d’itinéraire des Châteaux du Sud Luberon. Qu’ils soient superbement conservés, rénovés, en cours de rénovation ou qu’il ne reste que des vestiges de ce patrimoine bâti, chacun de ces lieux raconte une histoire qui nous touche et nous transporte à travers plusieurs siècles de notre histoire. Attention : la plupart de ces châteaux ne sont pas ouverts en libre accès. Certains sont même privés, n’ouvrant leur porte qu’une fois dans l’année ! Pensez à vérifier les ouvertures et à prendre rendez-vous au préalable pour découvrir tous les secrets de ces lieux emblématiques de Provence. Bonne visite en Sud Luberon sur les traces des Châteaux de Provence !

# 1 Le Château de Lourmarin : premier château renaissance en Provence

Château de Lourmarin
Château de Lourmarin @A-Hocquel

Le Château de Lourmarin a été classé monument historique en 1973. Il se dresse fièrement en face du village de Lourmarin, classé «Plus beaux villages de France». Au cœur du Luberon, ce fut le premier Château de style Renaissance bâti en Provence. Foulques d’Agoult, grand seigneur de Provence, chambellan et ami du Roi René, commença la construction du château en 1480, dans style médiéval qui abrite une belle loggia italienne. Son neveu, Louis d’Agoult, poursuivit la construction en 1526, lui offrant, grâce aux conseils du célèbre architecte italien Sebastiano Serlio, sa superbe façade Renaissance.

À partir du 17e siècle, le château fut délaissé. En 1920 il est sauvé de la ruine par l’industriel
lyonnais Robert Laurent Vibert, grand amateur d’art. Ses riches collections de mobilier, objets d’art, instruments de musique et sa bibliothèque sont présentées au Château. Lors de votre visite vous pouvez également admirer un des plus beaux escaliers à vis à double torsade du sud de la France. Le château accueille des artistes en résidence pendant l’été. Les visiteurs peuvent assister à des concerts, conférences et expositions tout au long de l’année. De nombreuses animations et jeux de pistes sont proposés aux enfants.

#2 Les Vestiges de Cadenet

balade-troglodyte-cadenet
balade-troglodyte-cadenet

Les ruines du Château de Cadenet occupent le site que les Caudellenses (“Cavares” du nom desquels est issu le nom de Cadenet) avaient choisi pour leur oppidum de Caudellium. C’est-à-dire, trois falaises avec un fossé naturel au Nord. Le tout était renforcé par des murailles et protégé par un poste de garde placé sur les Gardis (colline surplombant le site). Si bien que l’oppidum n’était accessible que par une seule porte au Nord.

Le Château, dont le premier état fut le Castrum Cadenatum au XIème siècle, essuya de nombreux déboires. Il fut pris au XIIème siècle par les troupes du comte de Toulouse, par celles de Raymond de Turenne au XIVème siècle puis par celles de son gendre Boucicaut, et enfin par les protestants au XVIème siècle. Le Château du village de Cadenet fut démantelé au XVIIème siècle, sur ordre de Louis XIV, puis brûlé par les révolutionnaires en 1792. Il ne fut jamais restauré mais au contraire démonté pierre par pierre pendant le XIXème siècle. Sans les gravures de l’époque, il serait difficile de s’imaginer que, là-haut, se dressait un ensemble de tours, de bâtiments et de murailles crénelées. Aujourd’hui, on y va pour le panorama et les restes des habitats troglodytiques.

#3 La Tour Ferrier à Villelaure

ferme-hi-bride
La ferme-hi-bride

Pas encore ouvert au public, mais ne manquez pas de jeter un œil sur la grande tour du château à la sortie de Villelaure.

La designer Matali Crasset est en charge du projet de rénovation intérieur de ce bâtiment historique du XII siècle. D’un château à une ferme HIbride, ce lieu sera bientôt un lieu de vie où chacun sera le bienvenue pour un déjeuner en conscience ou encore des séjours bien-être.

Un projet mélangeant histoire du passé et petits pas pour l’avenir, affaire à suivre absolument ! En attendant, on ne manque pas de s’arrêter au Vival d’Ansouis pour découvrir la première cuvée de vin de la ferme et sa bouteille au design surprenant.

#4 Le Château d’Ansouis : l’Art de vivre au XVIIIème siècle en Provence

Vue de face du château d'Ansouis situé dans le Luberon sud.
Vue de face du château d’Ansouis

Ce château, toujours habité depuis son origine, surveille depuis le XXe siècle l’entrée de la Vallée d’Aigues.

L’ancienne forteresse médiévale, Maison des Comtes de Forcalquier puis par la suite des Comtes de Provence, devient au 17e siècle une demeure de plaisance réservée à la noblesse parlementaire d’Aix-en-Provence. En s’agrandissant autour du premier château, le château d’Ansouis a la particularité d’offrir au visiteur une imbrication savante et étonnamment perceptible.

Le visiteur pourra ainsi voyager dans le temps, découvrir un ensemble de décors de gypseries qui sont parmi les plus beaux de Provence et parcourir l’enfilade où les appartements entièrement meublés proposent une immersion dans l’art de vivre au siècle des Lumières. Les visites sont guidées par la propriétaire, Frédérique Rousset-Rouvière. Elle aime ouvrir les portes de sa maison dont elle parle avec passion, elle est un véritable livre ouvert sur l’art de vivre et de bâtir sous l’Ancien Régime. Le château d’Ansouis propose également une visite insolite, sur réservation, durée 1h30 : L’Ermitage et son jardin suspendu. Une folie du 18e siècle. Un lieu unique et inattendu.

#5 Le Château de la Tour d’Aigues

L' Office de Tourisme La Tour d'Aigues
L’ Office de Tourisme La Tour d’Aigues

Ne manquez pas de visiter le Château Renaissance de la Tour d’Aigues qui se dresse tel un décor d’opéra. Partiellement détruit à la Révolution, ses vestiges cachent bien des surprises car, près de 1000m2 de sous-sol abritent le Musée des
Faïences
ainsi que des expositions temporaires. Pénétrez dans la cour d’honneur, promenez-vous sur sa terrasse monumentale et profitez de la vue sur les anciens jardins du château. L’Office de Tourisme Luberon Sud Tourisme vous accueille à l’intérieur du pavillon de la Tour est.

#6 Le Château du Grand Pré à Vitrolles-en-Luberon

Assistez également à la renaissance du Château du Grand Pré, classé Monument Historique qui retrouve une nouvelle jeunesse après un sommeil de près d’un siècle. Ces nouveaux propriétaires, passionnés du XVIIIè siècle et de l’Art Provençal, ont entrepris de le restaurer pour lui redonner son lustre d’antan. Le château fut vendu en 1753 à l’illustre médecin chirurgien Jean-Gaspard d’Ailhaud.

Celui-ci fit fortune et devint célèbre en ayant trouvé une poudre purgative miracle qui lui valut sa renommée même auprès du roi. Il devint alors conseiller et secrétaire du roi et fit également bâtir un hôtel particulier à Aix-en-Provence (Hôtel d’Ailhaud dans l’actuelle rue Mignet). Le Château, encore en rénovation, propose régulièrement des visites guidées sur réservation, une approche vivante et passionnante de l’histoire de Vitrolles-en-Luberon.

#7 Le Château de Mirabeau

Mirabeau-©luberon-sud-tourisme
Mirabeau-©luberon-sud-tourisme

Un château fort est mentionné à cet endroit depuis le XII siècle car le premier « castrum » fut bâti au début du XIIe siècle et était possession de l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon en 1119. Le château de Mirabeau est historiquement lié à la famille Riqueti. Il abrita notamment le comte Honoré Gabriel Riqueti, plus connu depuis la Révolution Française sous le simple nom de Mirabeau. Il fut également la propriété de l’écrivain Maurice Barrès. Aujourd’hui, le château ouvre ses portes qu’une seule fois par an lors du Festival Durance Luberon au mois d’août. L’occasion d’en découvrir plus sur ce château bien mystérieux même si la découverte s’arrête aux jardins !

D’autres châteaux sont également à découvrir en Sud Luberon. Par exemple, celui de la Bastide des Jourdans est splendide, tout comme celui de l’Étang de la Bonde. Malheureusement, nous n’avons que trop peu d’informations pour vous en dire plus, ils semblent fermé au public pour une durée indéterminée. Affaire à suivre… #LuberonSudTourisme

route-des-chateaux-luberon
Vestiges du Château de la Tour d’Aigues

Belle escapade dans les plus beaux châteaux du Luberon !

En découvrir plus sur le sud luberon

Ne manquez pas de découvrir l’ensemble de nos villages, producteurs et activités à faire en Sud Luberon. Il vous reste encore bien d’autres pépites à dénicher par ici ! L’ensemble de nos villages font de belles balades, les producteurs locaux sont nombreux et chacun à son propre style. Et pour les activités, elles ne manquent pas de renouveler, ne loupez pas les dernières nouveautés en consultant les autres pages du site internet de l’Office de Tourisme.