Peypin d’Aigues ne se limite pas au seul village. Il se différencie des autres par la richesse architecturale de ses hameaux en pierre et par l’étendue de son massif forestier d’où descendent de multiples torrents. Peypin d’Aigues tire son nom de Podium Pini, d’origine romane, la racine Pey (Podium, Puy) désigne aussi bien la pierre qu’une sommité rocheuse. Il faut voir dans le suffixe Pini l’évocation d’une forêt de pins accrochée aux flancs de cette colline de pierres. Des pins, il y en avait ici partout ! Reposez-vous sur son agréable Place de la Fontaine, puis profitez de la fraîcheur de son sentier botanique pour une «promenade nature».

localisation du village de Peypin d'Aigues sur la carte

Il y a plein de pins à Peypin

Peypin d’Aigues est un joli petit village posé sur les contreforts de la montagne du Grand Luberon. Situé dans la partie sud du département du Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Peypin d’Aigues fait partie de le communauté de communes COTELUB et du Parc Naturel Régional du Luberon. Il se trouve à un jet de pierres du département des Bouches du Rhône. À 20 minutes en voiture de Pertuis (14 kilomètres), 45 minutes d’Aix-en-Provence (35 kilomètres) ou encore 1h10 de Marseille (68 kilomètres), ce village est un lieu de séjour idéal dans le Luberon, entre montagne et garrigue. Le village de Peypin d’Aigues se trouve à 63 km de l’aéroport de Marseille – Provence (Marignane), comptez un trajet d’1 heure. La gare TGV la plus proche est celle d’Aix-en-Provence TGV, comptez 50 minutes pour arriver dans cette charmante commune en voiture. La population à l’année atteint 674 habitants et on les appelle “Les Peypinois”. Suivez la visite pour apprécier au mieux ce village typiquement provençal !

Peypin d'Aigues

Les origines du village

Au quartier des Roux a été identifié le seul vestige de l’âge du bronze, une hache aux bords martelés. Le vestige du quartier “Notre-Dame” a, par contre, livré de nombreuses tombes dont l’une était recouverte d’une dalle épigraphique. Leur présence est l’indice probable de l’existence d’une villa gallo-romaine.

pigeonnier Peypin d'Aigues

Au Xe siècle ce lieu était couvert de pins (in Pineto). Le premier Peypin n’est pas à l’emplacement du village actuel mais à 1 km au Nord-ouest, sur la butte du Castelas (le mot castellas témoigne de l’existence d’un château protégeant le village), né tardivement (fin XIIème siècle ou début XIIIème siècle), un acte de 1400 constate l’abandon et la ruine de « Peypin du Castelas ». Le second Peypin naît en 1505 des œuvres des barons de la Tour d’Aigues, qui souhaitent revivifier leurs terres et offrent aux colons des terres à bâtir. Le seigneur de Peypin d’Aigues Antoine René de Bolliers passa un « acte d’habitation » avec 15 familles vaudoises pour repeupler le territoire et remettre les terres en valeur.

Puis, c’est le massacre par Meynier d’Oppede en 1545 qui, par les soudards du brave capitaine Polin, va piller et incendier le village. François 1er laisse les troupes du parlement de Provence massacrer les Vaudois du Luberon. Peypin d’Aigues est brulée, une partie des habitants massacrés, plusieurs envoyés aux galères. Les Vaudois se convertissent au protestantisme. En 1582 le curé de Peypin d’Aigues compte 90 catholiques et autant de réformés. Même l’église Saint-Jérôme, pourtant propriété du chapitre cathédral de Saint-Sauveur d’Aix, fut détruite. Les chanoines la feront reconstruire en 1620. Peypin va subir une nouvelle hémorragie due au bannissement des huguenots. Un siècle plus tard leurs biens seront confisqués et redistribués aux catholiques.

Temple du XIXème siècle et sa plaque commémorative

temple Peypin d'Aigues

Un terrain est acheté par la commune grâce à une souscription des protestants du village de Peypin d’aigues. La construction n’a lieu qu’en 1867, avec l’aide de subventions gouvernementales et une souscription ouverte à une population qui dépasse largement la communauté protestante de Peypin d’Aigues. Lyon et Orange y participent.

Vers 1975, en état de délabrement, suite à une fermeture prolongée, le temple du village du Sud Luberon est restauré avec l’aide du Parc Naturel Régional du Luberon. En accord avec le conseil presbytéral, il est désaffecté. Il peut alors servir de salle polyvalente pour les manifestations culturelles de la commune. Néanmoins, cet édifice reste à la disposition des protestants pour toutes leurs manifestations culturelles.

Façade symétrique, clocheton de chapelle rurale. Jusqu’à 1866, la communauté protestante de Peypin d’Aigues assistait au culte dans le temple de la Motte d’Aigues. Retrouvez la plaque historique des Protestants Peypinois sur la façade du monument.

Le Carrefour

Au carrefour des quatre routes : Christ de fonte, à ses pieds les attributs de la Passion. Véritables balises, les croix marquent des emplacements choisis en fonction du rôle qu’elles sont amenées à remplir et sont désignées par différents vocables spécifiques.

Église St Jérôme

Construite en 1626, l’église du village de Peypin d’Aigues remplace l’ancienne paroisse qui tombait en ruine et qui se trouvait loin du village. C’est une entreprise pertuisienne qui construit l’édifice, les catholiques fournissent les matériaux. Après la conversion forcée des protestants en 1685, l’édifice ne subit aucune modification. À côté de l’église, ils installent le cimetière qui sera agrandi en 1687.

L’édifice est à nef unique et séparé par un arc triomphal. En 2011, la commune fait restaurer le tableau conservé dans l’église qui représente Saint-Jérôme dans le désert avec l’apparition d’un ange jouant de la trompette (XVIIème début XVIIIème siècle).

Place de la Fontaine

fontaine Peypin d'Aigues

Fontaine ronde à colonne centrale inachevée datant de 1832.

Le Sentier Botanique du Vallon des Hermitans

Empruntez le sentier botanique de Peypin d’Aigues, sentier ombragé sur quelques centaines de mètres pour découvrir une végétation méditerranéenne : garrigues, chênaie pubescente et milieux humides. Profitez d’une balade rafraîchissante et enrichissante en plein cœur du village.

Fontjoyeuse ou Fonzillouze

Ce hameau a été formé au XVIème siècle et peu altéré depuis. L’absence de relief va permettre d’établir des parcelles régulières et rectangulaires. Il était le point de rencontre des magistrats de Peypin et de St Martin de la Brasque qui tenaient des réunions afin de discuter des questions communes aux deux villages. L’architecture est caractérisée par le nombre élevé de passages voûtés, des maisons à loggias et des escaliers extérieurs, mais aussi par la forte densité de maisons, ce qui lui confère une vraie personnalité.

Que faire à Peypin d’Aigues ?

lavoir Peypin d'Aigues

Le meilleur moyen de découvrir Peypin d’Aigues, c’est de suivre une visite guidée par Françoise Genoulaz, guide à Luberon Sud Tourisme, qui vous fera découvrir avec passion cette charmante commune. Férue d’Art et d’histoire, elle vous conte les histoires et secrets de ce village provençal. Sinon, promenez-vous dans ses petites rues, au hasard, vous ne pourrez pas vous perdre, le village est tout petit… Pour les amateurs de randonnées, le chemin de grande randonnée GR9 passe sur la commune, et si vous préférez le vélo, les petites routes qui partent du village sont aussi très agréables à parcourir. Elles présentent cependant un peu de dénivelé, un vélo à assistance électrique sera peut-être nécessaire. À votre retour, s’il fait chaud, arrêtez-vous à la fontaine sur la place du village, ou au grand lavoir qui vous apporte de l’ombre et un peu de fraîcheur.

Jour de marché & saveurs locales

Café du Luberon Peypin d'Aigues

Le Café du Luberon est l’arrêt incontournable à Peypin d’Aigues. Ses jolies tables, à l’ombre de l’immense platane, sont très agréables tout au long de la journée et de la soirée. L’eau coulant de la fontaine toute proche apporte une touche de zenitude à cet endroit central.

Ne manquez pas le marché nocturne de Peypin d’Aigues ! Il a lieu les jeudis soir en saison et regroupe des producteurs locaux où trouver les meilleurs fruits et légumes dans une charmante ambiance. Ne manquez pas de consulter le site de la mairie de Peypin d’Aigues pour être ou courant des dates de ces marchés incontournables !

Top 6 des incontournables à faire à Peypin d’Aigues

  1. S’asseoir à la terrasse du Café du Luberon sur la place du village
  2. Se promener dans ruelles de Fontjoyeuse et admirer les belles maisons
  3. Tout apprendre sur l’histoire du village avec les visites guidées de Françoise
  4. Partir à vélo sur les petites routes des alentours, et découvrir Peypin d’Aigues à deux roues
  5. Faire une randonnée sur le GR9 qui traverse le village
  6. Visiter le petit temple protestant
Peypin d'aigues, que voir ? Que faire ?

Excellent séjour dans le village de Peypin d’Aigues !

Vous aimez nos villages ?

Partez à la découverte des autres villages du Sud Luberon ! À 30 minutes d’Aix-en-Provence, visitez ces communes fleuries, de caractère. Des plaines, trésors insolites et authentiques vous attendent à chaque village. Entre vignes, forêt et lavande, les villages du Sud Luberon ne cessent de surprendre et de charmer par leurs marques du temps avec leurs châteaux impressionnants et leurs remparts, vestiges d’une époque révolue mais d’un Art de vivre transmis de génération en génération.

Ansouis

Le village perché d’Ansouis est classé parmi “Les plus beaux villages de France” depuis juin 1999. La commune se visite […]

La Tour d’Aigues

Perché sur un rocher dans la partie Sud du Luberon, La Tour d’Aigues est un agréable village qui vous enchantera […]

Cabrières d’Aigues

Du haut de ses deux promontoires rocheux, Cabrières d’Aigues est un petit village du sud du Vaucluse accroché aux contreforts […]

Sannes

Au milieu d’un univers marqué par l’omniprésence du vignoble, Sannes, presque invisible, est l’un des plus petits villages du Luberon. […]