Dans le Sud Luberon, les campings se fondent dans le paysage. Des mobil homes les plus modernes aux emplacements pour tentes, tous les adeptes de l’hôtellerie de plein air y trouvent leur bonheur. Le camping est ici le moyen le plus simple de se (re)connecter à l’essentiel : la nature. L’ombre des chênes verts et de la pinède est la promesse de siestes toutes méditerranéennes, d’apéritifs et de repas délicieux, et de parties de boules d’anthologie. Parfaits pour des vacances en famille, les campings du Sud Luberon sont adaptés à tous les besoins. Du plus sobre au plus complet, avec ou sans animations, au bord de l’eau ou au bord du village, vous n’avez que l’embarras du choix !

Comment faire du camping dans le Luberon ?

Faire du camping ne veut pas forcément dire vivre dans l’inconfort. Voici quelques conseils pour passer des vacances aussi douillettes que respectueuses de l’environnement dans les campings du Sud Luberon, surtout si vous voyagez en tente.

Filtres

Communes
Classements
9 résultats

1. Le choix de la tente

tente camping luberon
Camper en tente

La première chose à faire, c’est de vérifier votre tente. Son état général si elle a quelques années, contrôlez aussi les coutures (pour éviter les fuites lorsqu’il pleut), et recomptez bien tous les piquets. Il serait dommage d’en manquer au moment d’installer votre tente… Et n’oubliez pas le marteau, indispensable si le terrain est sec et rocailleux.

2. Le matériel indispensable pour partir en camping

Pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir votre séjour en camping, voici une liste de matériel indispensable à emporter avec vous. Bien sûr, elle n’est pas exhaustive et dépend de vos préférences et de votre besoin de confort.

materiel camping luberon
Camper dans le Luberon
  • Un duvet adapté à la saison pendant laquelle vous campez, surtout aux températures nocturnes de l’endroit où vous campez. Dans le Luberon, les nuits d’été sont plutôt chaudes, mais moins chaudes qu’ailleurs en Provence, surtout dans la vallée du Rhône. L’influence des Alpes proches, apporte un peu de fraîcheur lors des étés caniculaires.
  • Un tapis de sol en mousse ou un matelas de camping gonflable, selon votre envie de voyager léger ou de façon confortable. Le tapis de sol vous isolera du sol et empêchera l’éventuelle humidité d’entrer en contact avec votre matelas et votre sac de couchage.
  • Un oreiller si vous en ressentez le besoin. Les oreillers gonflables sont pratiques, légers et peu encombrants.
  • Une paire de tongs pour pouvoir se déchausser rapidement avant d’entrer dans la tente.
  • De la ficelle qui sert toujours à tout (faire sécher votre linge, réparer un tendeur de la tente)…
  • Un couteau suisse
  • Une lampe frontale et rechargeable (les solaires sont pratiques)
  • Un répulsif anti-moustiques, les moustiques (en particulier le moustique tigre) sont présents dans le Luberon
  • Des bouchons d’oreilles, même si les campings du Sud Luberon sont calmes, la nuit, les bruits sont plus facilement perceptibles (surtout pour les personnes ayant un sommeil léger)
  • Une batterie externe pour recharger tous vos appareils connectés

3. Le camping sauvage et le bivouac

bivouac luberon
Faire du bivouac dans le Luberon

Le camping sauvage est strictement interdit dans le Luberon, vous ne pouvez pas planter votre tente n’importe où. En France, le camping est réglementé par la section « Camping, aménagement des parcs résidentiels de loisirs, implantation des habitations légères de loisirs et installation des résidences mobiles de loisirs et des caravanes » du « décret n° 2015-1783 du 28 décembre 2015 relatif à la partie réglementaire du livre Ier du code de l’urbanisme et à la modernisation du contenu du plan local d’urbanisme ».

Le camping sauvage est souvent pratiqué dans un endroit peu ou pas aménagé, un peu plus proche de la civilisation, par des personnes ayant un véhicule et restant plusieurs nuits au même endroit.

Le bivouac est un campement temporaire dans un endroit peu ou pas aménagé, généralement pratiqué en pleine nature par des personnes faisant des activités de plein air (randonnée, escalade, vtt, kayak, etc.) sur plusieurs jours. Un bivouac se fait du coucher du soleil à son lever, une seule nuit au même endroit et avec un campement léger et sommaire (tente ou pas).

Le territoire du Luberon est en grande partie un Parc naturel régional (PNR). Un PNR n’a pas de réglementations spécifiques comme en ont un parc national ou une réserve naturelle, mais il peut faire l’objet d’arrêtés préfectoraux de protection du biotope (APPB), de réserves naturelles ou d’arrêtés municipaux. En ce qui concerne le Parc naturel régional du Luberon, « Le bivouac (campement sommaire provisoire, avec ou sans tente, du coucher au lever de soleil) est interdit l’été dans les massifs forestiers. Le reste de l’année il peut être toléré avec l’accord préalable du propriétaire », comme le précise la brochure du Parc.

4. Le mobil home

Mobil homes luberon
Les mobil homes du camping Homair

Si camper en tente n’est pas fait pour vous, les mobil homes des campings du Sud Luberon sauront satisfaire votre besoin de confort. La plupart sont équipés de la climatisation (pratique pour les chaudes nuits d’été…) et possèdent tout le confort nécessaire. Ils sont le plus souvent installés dans des écrins de verdure, au bord de l’eau ou dans la pinède, pour vous permettre une immersion la plus complète possible dans la nature. Le choix vous appartient !

En découvrir plus sur le Sud Luberon

Vous campez dans le Sud Luberon et vous recherchez des activités à faire ? Découvrez notre sélection de loisirs, de lieux à visiter, d’étapes gourmandes à faire, des randonnées pédestres dans le massif du Luberon, jusqu’au virées en 2Cv, en passant par les balades en vélo en famille, il y en a pour tous les goûts !